Retour Accueil Informations Contact
     
... C U I S I N E Z !
 

L'ECUREUIL ROUX

De la famille des Sciuridés, l’écureuil a toujours attiré la sympathie de tous, et notamment celle des enfants. Walt Disney n’a-t-il pas créé les charmants “Tic et Tac” et Tex Avery le célèbre "screwball squirrel" (casse-noisettes en français), pour notre plus grand plaisir?

Qu’il soit roux, gris, noir ou volant (on le nommera alors le: Polatoche), parlons quelques instants de ses défauts et de ses qualités:
- l’écureuil est agile, d’où l’expression "agile comme un écureuil"
- il est économe, une banque française connue a d’ailleurs emprunté son symbole comme enseigne…
- il est glouton! Une compagnie de téléphone au Canada a dû renforcer les gaines de ses câbles grignotés par ces petits farceurs!
- quant à dire…délicieux, cela n’engage que le chef cuisinier d’un restaurant select de Londres, qui sert à son menu de l’"écureuil au vin et aux champignons"! Mais que l’on se rassure, a déclaré celui-ci, il ne s’agit pas des petits écureuils de nos parcs et qui font la joie des petits Anglais…

Photo écureuil roux

Voici à présent un petit portrait de l’animal, tout en rousseur:

L’écureuil est arboricole. Une fourche d’arbre, un ancien nid d’oiseau, une cavité, et le voilà construisant son nid d’hiver, fait de brindilles, de feuilles et de mousses. En été, il se contentera d’une petite plate-forme de brindilles. Mais pour bien se protéger du vent il ne s’installera guère plus haut qu’à 9 mètres du sol. Animal diurne, il y dormira uniquement la nuit, seul ou accompagné.

A la saison des amours qui peut aller de décembre à septembre, la femelle pousse de petits cris aigus pour attirer le mâle, s’ensuit une course effrénée à travers les frondaisons des arbres, digne d’une poursuite à la Tex Avery! Ils s’accoupleront 1 ou 2 fois par an. Après 38 jours de gestation, la femelle donnera naissance à une portée de 4 ou 5 petits êtres roses, nus, aveugles et sourds. Mais pas pour bien longtemps, car au bout de 3 semaines un doux pelage les recouvrira. Après avoir tété leur mère durant 9 à 12 semaines, ils auront atteint leur taille adulte et seront autonomes. A eux à présent d’imiter papa et maman lorsque l’automne arrive.

Puisque l’écureuil n’hiberne pas, il en profite pour jouer les fourmis et entassera à différents endroits toute une provision de glands, graines de conifères, champignons, insectes, escargots et pourquoi pas quelques oeufs d’oiseaux chapardés… Il peut ainsi engranger jusqu’à 125 kg de nourriture ! Le problème, c‘est qu’il ne se souvient pas toujours de ses cachettes une fois la bise venue…qu’importe, s’il en retrouve la plupart grâce à son odorat, les graines oubliées contribueront au reboisement de la forêt. Notre gourmand et distrait écureuil est donc écolo sans le savoir!

Photo écureuil roux   Photo écureuil roux

Son joli roux estival fonce et se couvre de reflets gris-noirs, des petits pinceaux de poils lui poussent au bout des oreilles, sa queue et sa fourrure s’étoffent, pas de doute, l’hiver arrive !

Le mot latin d’écureuil est "sciurus", dérivé de deux mots grecs: “skia” qui signifie ombre, et de “oura” qui veut dire queue. En somme il est celui qui "s’assoit à l’ombre de sa queue"! Cette magnifique queue en panache, presque aussi grande que son corps, peut atteindre 20 cm. Elle mue chaque été tandis que son pelage, lui, mue deux fois par an. Elle fera office de balancier, de parachute, mais aussi de parasol ou de parapluie, c’est selon. Et aussi de hotte pour ses petits, ou, tel un manchon, elle saura réchauffer son petit corps des assauts de froid. Il lui arrivera aussi de la prêter…ainsi queue dessus, queue dessous, notre couple d’écureuil sait se tenir bien au chaud!

Mais notre "Sciurus vulgaris" redoute de nombreux prédateurs. Son cri, variant du "tchic tchic" au "tiouk tiouk", prendra des intonations nerveuses et il remuera la queue à l’approche d’une belette, d’un lynx, ou d’un hibou. D’un aigle, ou plus encore de la martre sa pire ennemie, à lui de déguerpir au plus vite! Alors que son espérance de vie est d’une dizaine d’années, beaucoup finiront en festin au bout de 4 ou 5 ans, à moins que ce ne soit sous les roues d’une voiture ou les balles d’un chasseur… Ceux de nos sous-bois, de nos parcs et jardins vivront bien entendu plus longtemps.

Photo écureuil roux   Photo écureuil roux

Sédentaire, territorial, il marque son territoire en urinant sur son nid et les branches alentour ou en déposant des sécrétions grâce aux glandes à odeur qu’il possède autour de la bouche. On trouvera l’écureuil roux en Europe et en Asie, de préférence dans les forêts de conifères. Hélas il se raréfie, et a même disparu du fameux Regent’s Park à Londres, depuis 1942, évincé par l ‘écureuil gris d’Amérique centrale introduit par l’homme, et qui, plus gros, plus robuste et… plus gourmand, a proliféré au détriment du petit écureuil roux. L’erreur est hélas souvent humaine!

Sa taille varie entre 20 et 28 centimètres et son poids entre 140 et 300g, contre 30 à 35 cm et près de 550g pour l’écureuil gris. Notre écureuil a aussi de longs pieds, 4 a 5 cm, et ses 5 orteils aux griffes recourbées lui assurent une bonne préhension. Il a 4… non! bien 5 doigts! Mais son pouce est si minuscule, quasiment invisible, qu’on hésite pas lorsqu’on le décrit, à l’"amputer" de celui-ci! Ses mains sont aussi agiles que ses pieds, et ses dents aux grandes et fortes incisives l’aideront à briser sans peine les coquilles de noisettes et de glands ou à rogner les écorces. Ses moustaches sensitives, elles, lui permettent d’évaluer les distances et les dimensions. Quant à ses beaux yeux noirs, ourlés de blanc, ils lui offrent une vue particulière, celle-ci est en effet "dichromatique", c’est à dire qu’il distingue le bleu du rouge, mais pas le rouge du vert.

Photo écureuil roux

Ecureuils de nos anciens livres d’images ou de dessins animés, écureuils des forêts ou des jardins boisés, ce petit rongeur au portrait éminemment sympathique nous invite davantage à l’aimer et à le protéger qu’à l’éliminer ou le chasser pour sa chair. Alors s’il mange parfois quelques oisillons, ou grignote quelques câbles ou toiles de tente, il reste notre ami. Contentons-nous donc d’admirer son agilité, et sa beauté digne d’être photographiée et croquée…s’entend: dessinée!

Texte: © Valérie Claro   •   Photos: © F.Bettex / Mysterra


>>>