Retour Sommaire Magazine
Retour Accueil Information Contact
   
 
 

A la une des journaux du monde entier au printemps 1982 lors du conflit entre l’Argentine et la Grande-Bretagne, les îles Malouines (ou îles Falklands) sont depuis retombées dans l’oubli.

Méconnues, elles ne sont pourtant pas (que) synonyme de terres meurtries. Leur isolement fait le bonheur des amateurs de grands espaces, de solitude et de faune. L’archipel est en effet un endroit rêvé pour aller à la découverte d’espèces animales caractéristiques à l’hémisphère Sud. Albatros, manchots, lion de mer, phoques, éléphants de mer peuplent ce véritable sanctuaire de la vie sauvage où l’homme, heureusement, reste minoritaire.