Retour Sommaire Magazine
Retour Accueil Information Contact
 
 


> Résumé historique   > Déroulement du conflit   > Chronologie   > Statistiques


La question de la souveraineté des Malouines reste encore aujourd’hui une question ouverte. Le conflit lui-même a prouvé la détermination du Royaume-Uni à conserver et soutenir les Malouines. Concrètement la populations entretient des liens plus que privilégiés avec la Grande-Bretagne, il n’est pas audacieux d’affirmer qu’en cas de référendum sur cette question, le taux d’avis favorables au maintien de la situation actuelle approcherait les 100%. Du point de vue du droit international, aucun des arguments avancés par l’une ou l’autre des nations ne permet de trancher la question.

Actuellement les relations entre l’Argentine et la Grande-Bretagne sont en passe de normalisation. La question de la souveraineté a été mise à l’écart pour permettre une évolution des négociations sur des éléments plus concrets. Curieusement cet effort de Londres pour diminuer les tensions est mal perçu par une grande partie des habitants des Malouines. Ils ont en effet le sentiment que la Grande-Bretagne se désengage par rapport à eux; de plus la populations locale n’a pas vraiment la possibilité d’influencer les britanniques qui ont la responsabilité de la défense et de la politique extérieure des îles.

Nous avons été surpris de voir que ce conflit était encore très présent, non pas tellement dans les vestiges et monuments dispersés sur les îles, mais dans les préoccupations de la population locale.


1690

Le capitaine anglais John Strong débarque sur les Malouines, les Britanniques déclarent leur souveraineté sur les îles.

1765

Les Anglais sont les premiers à s'installer sur l’île “West Falkland”.

1774

Les Britanniques se retirent des Malouines pour des raisons économiques. Les Espagnols restent sur les îles jusqu’en 1811. L'Espagne est sur le point de perdre le contrôle de ses colonies en Amérique du sud.

1820

Le pouvoir argentin, libéré de la tutelle espagnole, installe un gouverneur et une colonie aux Malouines.

1833

Afin d'éviter la prise des îles par les Américains, les Britanniques reprennent les Malouines aux Argentins sans tirer un coup de feu.

2 avril 1982

La marine argentine débarque plusieurs milliers d'hommes aux Malouines et reprend possession des Malouines.

14 juin 1982

Les forces argentines se rendent. Le commandant argentin signe la reddition de ses forces.
La souveraineté britannique est restaurée sur l'ensemble des territoires des Malouines.

14 juillet 1999

La Grande-Bretagne et l'Argentine signent un accord dans le but de réduire les tensions liées au conflit des Malouines.

Cet accord comprend les points suivants:

-les îles Malouines et l'Argentine devront coopérer en matière de pêche et de conservation du milieu naturel.
-le gouvernement argentin ne fera plus mention des noms espagnols qui ont été imposés par décret du Général Galtieri.
-les citoyens argentins pourront entrer aux Malouines avec un passeport. Sous réserve de l'autorisation du gouvernement des Malouines.
-un mémorial pour les victimes argentines du conflit sera construit aux Malouines.
-les deux gouvernements vont continuer à étudier les modalités et le coût du nettoyage des mines laissées par le conflit (sur 26’000 mines posées durant les opérations seules 1’400 ont étés enlevées)
-le vol entre Santiago (Chili) et les Malouines s’arrêtera une fois par mois en Argentine.

Texte: © M.Chabod / F. Bettex   •   Photos: © Fabrice Bettex / Mysterra




 
Photo îles Malouines

Photo îles Malouines

Photo îles Malouines

Photo îles Malouines

Photo îles Malouines

Photo îles Malouines

Photo îles Malouines

Photo îles Malouines

Photo îles Malouines

Photo îles Malouines

Photo îles Malouines

Photo îles Malouines

Photo îles Malouines

Photo îles Malouines

Photo îles Malouines

Photo îles Malouines

Photo îles Malouines

Photo îles Malouines
       
         
> Retour Sommaire Magazine